Le blog de LIRE

Retrouvez ici toute l’actualité de L.I.R.E et de nombreux articles. 

Parlons albums : Imagier du Maghreb

Imagier du Maghreb
Magali Attiogbé
édition Amaterra – 2021-13,90 euros.
 
Après être parti dans les airs, puis nous avoir emmené à la découverte de l’Asie, de l’Afrique et de l’Amérique latine, la collection les imagiers accordéon des éditions Amaterra, nous fait voyager à travers le Maghreb.
Comme pour l’Afrique et l’Amérique latine, c’est avec Magali Attiogbé, que nous parcourons les pays du soleil couchant. 
On ouvre cet objet comme une boîte à secrets, bleutée comme la Méditerranée et fermée par un rabat aimanté. A l’intérieur, des images du Maroc, de l’Algérie et de la Tunisie se déplient. 
Imagier du maghreb

Du Sahara à la Méditerranée, s’étendent à l’horizon, des saveurs culinaires (épices, olives, rose des sables…), des instruments de musique …(oud, karkabous…), des animaux (fennec, dromadaire…), des architectures (médina, zelliges…), des styles vestimentaires (babouches, djellaba…)

Cet imagier du Maghreb, invite les petites mains à de nombreuses manipulations. Expérimenter l’ouverture aimantée, plier, déplier ce livre accordéon de presque 2 mètres de long, s’en entourer, le promener tel un serpent, le savourer des yeux, du bout des doigts, à pleines mains, étendu sur le sol ou page à page comme… un livre !

Imagier du maghreb
Imagier du maghreb

Constater l’attraction terrestre en le lâchant d’un coup de toute sa hauteur !

Disposé tel un tour de lit, vers eux, les corps des tout petits se tendent, attirés par les couleurs vives. Du bout de leurs doigts ils grattent les cordes du oud et goûtent les olives.

Pour les adultes originaires de ces pays, que nous rencontrons lors de nos séances de lecture, ce livre est source d’échanges, de partages, d’apprentissages et de transmissions. 

Comme lors de ce temps d’accueil en relais assistantes maternelles, au cour duquel, certaines d’entre elles, nous apprennent qu’en fonction des régions certains noms ne se prononcent pas de la même façon. Alors, on tente de répéter, avec difficulté, on s’essaye à plusieurs reprises à la prononciation… 
Le H aspiré, se défile, malgré les tentatives de répétitions et d’imitations, ce n’est pas évident l’assimilation ! 

On s’enrichit, on grandit à travers les rencontres que suscitent ces univers mis en mots, en long et en images.

Stéphane Boulanger, lecteur formateur

Ces articles pourraient vous intéresser

L.I.R.E, les pâtes au beurre, la médiathèque F. Sagan et le Pari’s des Faubourgs,
Retrouvez LIRE au Jardin du Ver Têtu, pour partager des lectures en plein air
Entretien avec Junko Nakamura, autrice-illustratrice
Ici l’enfant est narrateur de l’histoire, il dresse le portrait de sa maman aux
%d blogueurs aiment cette page :